Les Chachous de Chacha
     

Que faire lorsqu’on perd son chat ou son chien ?

21 décembre 2020 | Conseils | Pas de commentaire

Perdre son compagnon, c’est perdre un membre de sa famille. Comment le retrouver ? Par où commencer ? Nous vous livrons ici quelques pistes à explorer.

En tant qu’association de protection des animaux, nous voyons très souvent des annonces de personnes ayant perdu son chat ou son chien. Après plusieurs jours de recherche, c’est souvent la panique, on ne sait plus quoi faire.

Avec quelques actions simples, on peut poser des étapes solides pour retrouver son animal. Premièrement, dressez un portrait de votre animal : sa photo, son numéro d’identification, la date et le lieu exact de sa disparition. A-t-il des signes distinctifs ? Cela peut être un collier ou un tatouage dans l’oreille. Peut-on l’approcher facilement ?
A noter : il peut y avoir deux types de tatouage dans l’oreille à identifier, une série de chiffres et de lettres qui correspond au numéro d’identification, ou un simple signe (une lettre, la plupart du temps P, ou une croix) qui indique que l’animal est identifié par puce électronique.

Qui prévenir ?

  • Contactez l’I-CAD ! C’est le service d’identification des animaux. Il est obligatoire d’identifier son animal pour éviter justement ce genre de cas.
    Munissez-vous du numéro d’identification de votre animal (puce électronique ou tatouage) et faites une déclaration :

Si vous ne faites pas de déclaration auprès de l’I-CAD, celle-ci ne vous contactera pas même si l’animal a été retrouvé !

  • Prévenez votre mairie : les services de voirie, la fourrière, la police municipale.
    Les mairies ont l’obligation légale de prendre en charge les animaux dits errants (art. L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales). Ils doivent mettre en place un partenariat avec une fourrière. Cette dernière doit à son tour s’occuper de l’animal et rechercher son propriétaire s’il en a un. Les recherches sont effectuées pendant 10 jours, au delà de ce délai l’animal est souvent confié à un refuge pour y être proposé à l’adoption.
    Il faut noter que si on ne peut trouver ou joindre le propriétaire de l’animal rapidement et qu’on ne peut l’accueillir chez soi ou qu’aucune association ne peut l’accueillir, il sera quasi automatiquement placé en fourrière.
    Les policiers municipaux, en tant qu’agents municipaux, sont censés s’occuper des animaux errants.
  • Prévenez les vétérinaires alentours pour qu’ils puissent vous avertir si votre animal leur est amené.
  • Prévenez les commerces autour de vous. Ils sont toute la journée présents et peuvent entendre parler d’un animal errant.
  • Faites des affiches et placardez votre quartier ! Indiquez bien votre numéro de téléphone.

Où trouver conseil ?

Prévenez les associations de protection animale autour de vous !

Les associations et les refuges pour animaux travaillent la plupart du temps par territoire. Par exemple, notre association s’occupe essentiellement du Vexin.

Pour trouver des associations dans votre secteur, vous pouvez vous référer à la carte des associations de protection animale de Solidarité Animaux. Elle liste les associations en fonction des types d’animaux qu’elles prennent en charge et de leur localisation. La carte n’est pas encore terminée, seuls quelques départements sont traités, mais elle sera complétée à l’avenir.

Comment prévenir son entourage via le net ?

De nombreux services en ligne sont dédiés aux animaux perdus et trouvés. En déclarant l’animal que vous avez perdu sur ces différentes plateformes, vous augmentez vos chances de le retrouver. Notez que ces services sont là pour les animaux trouvés ET perdus. Peut-être qu’en cherchant dans les annonces d’animaux trouvés, vous retrouverez le votre !

Voici une liste non exhaustive de ces plateformes :

  • Filalapat (mentionné plus haut) est une application créée par l’I-CAD, le service d’identification officiel du gouvernement. Le service étant connecté à la base de données de l’I-CAD, il permet d’inscrire le numéro d’identification tatoué dans l’oreille ou de la puce. Filalapat, c’est également une page et un groupe Facebook, et un numéro de téléphone dédié : 09 77 40 40 42.
  • PetAlert est un réseau de pages Facebook dédié aux animaux perdus et trouvés qui est aujourd’hui bien connu. Il existe une page par département, vous pouvez donc contacter la bonne. De plus, PetAlert a également développé une application où il est possible de déposer une annonce, Petective. Au niveau du site, attention à la confusion entre petalert.fr et petalertfrance.com. Le second est bien issu des pages du réseau PetAlert, mais le premier a profité du nom pour créer un site que, personnellement, je ne connais pas assez pour recommander ou non.
  • La fondation 30 millions d’amis est une association à effet national. Elle dispose d’une section d’annonces d’animaux perdus et trouvés. C’est la taille de cette association et sa reconnaissance qui font sa force.
  • On peut également citer les sites Internet suivants, assez connus du public : alerte-animaux-perdus.fr, chienperdu.org, chatperdu.org, nosanimaux.com, etc.

Comment aider mon animal à se retrouver ?

Il se peut que votre animal soit désorienté, perdu. Soit parce qu’il est dans un endroit qu’il ne connaît pas, soit parce qu’il est blessé et caché. Vous pouvez l’aider à s’orienter : n’oubliez pas qu’il a une très bonne ouïe et un excellent odorat.

  • Tous les jours, à l’aube et au crépuscule (période où les chats sont les plus actifs notamment), appelez votre animal par son nom, régulièrement et fort. Tant pis pour les voisins, ils n’ont qu’à vous aider. Il reconnaîtra votre voix et son nom.
  • Si c’est un chat, placez sa litière encore sale dehors. Grâce aux odeurs d’urine à l’intérieur qu’il peut détecter de loin, il peut également retrouver son chemin.
  • Faites des rondes, recherchez dans les recoins, tout en l’appelant, et tendez l’oreille. S’il vous entend, il aboiera/miaulera pour appeler à l’aide.

Animal retrouvé : chez le vétérinaire !

Quand vous retrouvez votre animal, prenez immédiatement rendez-vous chez votre vétérinaire. Il a peut-être un problème que vous ne détectez pas qui pourrait être la cause de sa disparition.

En savoir plus >>

Achetez des cadeaux chats sur la Petite Boutique des Chachous !

15 décembre 2020 | Actualités de l'association | Pas de commentaire

Nous sommes très fiers de lancer la boutique en ligne La Petite Boutique des Chachous !

Rendez-vous sur boutique.chachous.org

Si vous cherchez des cadeaux (pour vos proches ou pour vous) en rapport avec des chats, c’est le site qu’il vous faut. Commandez sur notre boutique chats et faites-vous livrer en Point Relay. Note : nous ne faisons pas de réservation, nous ne faisons que de la livraison en Point Relay.

Comme pour La Petite Boutique des Chachous que vous voyez lors de collectes ou d’autres événements, l’intégralité des bénéfices est reversée à notre association. Une bonne manière d’acheter solidaire à l’approche des fêtes !

J’accède à la boutique

 

En savoir plus >>

Pour la stérilisation obligatoire des chats domestiques !

27 octobre 2016 | Actualités de l'association, Protection Animale | Pas de commentaire

Les 28 et 29 octobre, nous rejoignons le collectif Chats 100% stérilisation obligatoire. Nous fermons donc symboliquement nos portes ces deux jours. La stérilisation des chats est vitale pour leur protection.

Très souvent, nous recevons des messages pour prendre en charge des chatons errants. Ils sont dans la majorité des cas dans un état épouvantable : mauvais traitements, affamés, malades, envahis de parasites… Il est très fréquent que ces chatons soient issus de portées de chattes adoptées ! Très souvent, les « maîtres » ne veulent pas stériliser leur chat (pour des raisons de conviction, de religion ou de budget), et laissent leurs animaux faire des petits sans même se préoccuper de leur avenir.

carre-sterilisation

communiqué du collectif
chats 100% stérilisation obligatoire

Pour la deuxième année consécutive, le Collectif Chats 100 % Stérilisation invite les Associations de Protection Animale ainsi que les Refuges à unir leurs forces et à faire entendre leur voix en fermant symboliquement leurs portes pour la journée du 28 octobre 2016.

Cette journée « porte fermée » est la réponse de la Protection Animale en colère qui réclame incessamment et en vain pour le moment une loi rendant obligatoire la stérilisation de TOUS les chats afin de réduire la surpopulation féline. Celle-ci conduit aux abandons, à la saturation des refuges et à une vie de misère pour les animaux sans foyer.

Le 19 juin 1978, Nicolas, stérilisé et tatoué fut relâché sur son territoire de naissance, le cimetière de Montmartre, devenant ainsi le premier chat dit «libre» de France. La Loi du 6 janvier 1999 a officialisé ce statut protecteur de « chat libre », à condition qu’ils soient stérilisés et identifiés sous couvert de bénévoles indépendants, d’associations de protection animale ou de communes qui s’engagent alors à les nourrir dans leur environnement. Ils ne sont donc plus considérés comme chats errants. Après cette date et durant une quinzaine d’années il a été possible de maîtriser la population des chats errants car à cette époque, lorsque des particuliers avaient des chatons à placer, ils s’adressaient aux associations de protection animale qui s’occupaient de les faire adopter et demandaient en contrepartie la stérilisation de la mère.

Or, depuis une dizaine d’années les Associations de terrains voient de plus en plus de chats domestiques se retrouver dans les rues et doivent faire face à des abandons considérables de chatons. Les sites tels que le Bon coin et Facebook permettent à des particuliers de donner des chats et chatons comme on donnerait un objet, sans se soucier de vérifier si les animaux serviront de repas à un serpent, de défouloir à un sadique ou s’il sera abandonné quelques mois plus tard.

Ces particuliers n’ayant aucune connaissance de ce que représente une adoption, donnent des animaux non stérilisés, non identifiés (malgré la loi du 6 avril 2011 rendant obligatoire l’identification des chats lors de leur vente ou de leur don) ce qui explique le nombre considérable d’animaux domestiques qui se retrouve à la rue.

Ce constat terrible et pourtant réaliste, démontre à lui seul l’urgence d’agir pour que soit votée une loi sur la stérilisation obligatoire de tous les chats et le fait que les Associations de terrain ne peuvent plus assumer une telle tâche.

D’après un sondage SOFRES réalisé par la SNDA en 2007, un million de chatons par an était euthanasié. A combien se monte ce chiffre aujourd’hui ? Dès lors comment des personnes protégeant les animaux pourraient en toute conscience remettre à la rue des chats qui avaient connu l’humain et qui de fait étaient infiniment plus vulnérables.

Il y a actuellement un consensus de plus de 500 associations de terrain qui s’est créé grâce au COLLECTIF 100 % STÉRILISATION pour témoigner de cette situation pour laquelle aucune aucune solution n’a été anticipée, malgré le fait que des associations reconnues d’utilité publique ont tenté d’aider les associations de terrain à l’aide de bons de stérilisation, mais cela a été insuffisant.

NOUS, associations de terrain, exigeons une loi rendant obligatoire les stérilisations de tous les chats errants et domestiques.

En savoir plus >>

Un pot pour les frais post opératoires de Danette

20 octobre 2016 | Actualités de l'association, Actualités des chachous, Campagnes de dons | Pas de commentaire

Nous avons enfin pu trouver un dog-sitter qui pourra prendre en charge la chienne Danette, pour sa convalescence, après l’ablation de ses tumeurs et de sa boule cancéreuse. Nous avons donc rendez-vous avec le vétérinaire le mardi 25 octobre pour son opération. Nous avons besoin de vous pour nous aider couvrir les frais de prise en charge de sa convalescence.

Aller sur la cagnotte du Pot Commun

L’histoire de DANETTE

danette-1Danette est une chienne du camping de Grisy qui souffre d’une boule cancéreuse au niveau du ventre. Nous soupçonnons également la présence de tumeurs sur l’ensemble de ses mamelles. L’association les Chachous de Chacha, bien que spécialisée dans la protection des chats, ne pouvait pas rester les yeux fermés devant la douleur de cette petite mémère. Nous avons donc décidé de la prendre en charge.

Nous avons trouvé une vétérinaire qui accepte de l’opérer malgré son obésité, pour un tarif intéressant. Cette opération comprend l’ablation de la boule cancéreuse, ainsi que les tumeurs qui se sont installées sur toutes les mamelles de la pauvre Danette. C’est une grosse opération, qui demandera du temps, et qui risque d’entraîner de sévères complications.

 

Le mois dernier, nous avons enfin réussi à obtenir les fonds pour cette opération, grâce à de généreux donateurs.

danette-2Un autre souci nous empêchait d’emmener Danette à son opération : son maître actuel vit en caravane, et n’a pas du tout l’hygiène pour pouvoir héberger Danette après son opération. Or, celle-ci doit pouvoir être dans un environnement sain et calme pour pouvoir se remettre. Une opération dans ces conditions pourrait être catastrophique et il était préférable de trouver une solution.

Nous avons bien évidemment cherché une solution gratuite, en cherchant une famille qui saurait s’en occuper pendant sa convalescence. Mais les contraintes, comme le fait qu’elle ne se promène pas en laisse, qu’elle soit imposante et qu’il faille une surveillance constante, écartaient toutes les propositions que nous avons eues. Nous remercions d’ailleurs toutes les familles qui se sont proposées.

Nous avons donc trouvé une solution payante : des dog-sitters passionnés. Nous avons entendu beaucoup de bien d’eux, et nous sommes allé les voir pour en discuter. Ils vont prendre en charge Danette et lui apporter les soins post-opératoires dont elle a besoin.

La date d’opération de Danette est le mardi 25 octobre. La famille qui la prend en charge l’accueillera le jour même ou le lendemain, en fonction du déroulement de l’opération.

danette-3

La cagnotte

Nous avons donc besoin de vous pour nous aider à couvrir les frais de dog-sitting de Danette. Pour les 3 semaines de prise en charge post-opératoire, le coût nous revient à 150€ pour le moment (il faudra sans doute rajouter d’autres frais).

Nous avons mis en place une cagnotte sur Le Pot Commun. Si vous pouvez nous aider, n’hésitez pas !

 

Aller sur la cagnotte du Pot Commun

Merci d’avance !

En savoir plus >>

Chloé et Choubi, amis pour la vie !

19 octobre 2016 | Actualités de l'association, Actualités des chachous | Pas de commentaire

choubiChoubi a été adopté par Chloé et s’amuse chez elle depuis quelques semaines.

Ils s’entendent super bien ! Choubi étant très joueur, il a trouvé une super copine de jeux. Ils se font des câlins tout le temps.

Choubi était de nature un peu jalouse, il se glissait sous nos mains dès que nous caressions d’autres chats. Maintenant, il se plaît très bien à être seul au centre de l’attention.

 

Nous sommes ravis que Chloé et Choubi s’entende si bien, et nous leur souhaitons de longues heures de jeux et de câlins !

 

Si vous aussi, vous souhaitez adopter un chat, n’hésitez pas à consulter la liste des chats à l’adoption !

Nos chats à l’adoption

 

choubi2

En savoir plus >>